Marc Pierret est né l'année du krach. A été journaliste, aussi bien chez Life Magazine que chez Artpress ou Le Monde. Fut lecteur et conseiller littéraire chez Bourgois, Julliard et Stock. Contributions dans Tel Quel, L'Infini et les Cahiers de Tinbad. Publie un premier roman chez Bourgois (Donnant donnant), des essais de sociologie et d'histoire chez Debresse (Utopies et perversions, préfacé par Félix Guattari, 1969) et Fayard, des Entretiens chez Belfond. Cinéaste indépendant, il a réalisé deux films. Publie deux romans chez Verticales (Le mystère de la culture et L'attentat de la rue Vaneau, remarqué par Enrique Vila-Matas dans Dr Pasavento). Pour la sortie de son avant-dernier livre, Le lymphome d'Hazelbeck, cher URDLA, Dominique Mazuet le filme dans sa librairie du 14e arrdt de Paris, Tropiques — lien : http://www.librairie-tropiques.fr/2017/01/marc-pierret.le-retour.html

Lecture exceptionnelle de son Journal tel que publié dans Les Cahiers de Tinbad N°3 à la librairie Tropiques, sur invitation de Dominique Mazuet (le 27/01/2017) : 

http://www.librairie-tropiques.fr/2017/02/marc-pierret-et-tinbad-associations-libres-une-lecture-d-un-texte-inedit-par-notre-ecrivain-favori.html 

- archives/textes sur/de Marc Pierret sur le site "Philosophie & Surréalisme" de Georges Sebbag.

Marc Pierret sur Wikipédia

- Marc Pierret est décédé d'un lymphome T foudroyant à Paris le 14 avril 2017, 11 jours avant la sortie de son Conte à rebours ; l'écrivain et essayiste Georges Sebbag lui consacre alors une belle nécrologie dans le journal Le Monde

A lire en PDF ci-contre :

Restons en contact

Abonnez-vous pour recevoir des Mises à Jour

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now